couples d'enfer : une comédie en musique

chateau en aveyron : theâtre vaudeville

A travers quelques extraits choisis chez Feydeau, et autant de chansons écrites pour l’occasion, il s’agit d’évoquer la vie de couples, de tous les couples. Jeunes ou vieux ? D’hier, d’aujourd’hui, de demain peut-être ? Peu importe au fond. L’amour en couple sera abordé comme un absolu, un précipité des relations amoureuses, un regard jeté au plus profond de l’âme humaine… Le premier couple balbutie quand les deux amoureux sont encore très jeunes et se rêvent déjà grands (Fiancés en Herbe). Le second se rencontre quand l’un et l’autre sont un peu plus vieux et déjà bouffis d’habitudes et de rêves inassouvis, de fantasmes… (Amour et Piano). Ils se marient… Et voilà que tout se dégrade très vite (extraits de Feu la mère de Madame et de Léonie est en avance) : le temps détruit tout. Et quoi de mieux que la chanson pour évoquer le temps qui passe ?...

 

Mettre en chanson cette décadence, c’est refuser de s’apitoyer. Et retrouver l’essence du vaudeville, genre musical avant d’être un genre théâtral. Et à travers le vaudeville, la farce… Feydeau est le seul digne descendant de Molière !

 

Dans les extraits choisis, et dans l’écriture des chansons, tout évoquera cette farce : la brièveté du propos, la gestuelle, la querelle du couple, la gouaille, les jeux de mots, l’érotisme, avec en plus ce côté absurde, féroce, cruel et froid qui rappellera au contraire l’univers contemporain et notre société.

 

La compagnie Alicante, est composée de Trois comédiens, musiciens et chanteurs, interchangeables et toujours à vue. Ensemble, et régulièrement en chanson, ils rendront compte de cette farce infernale qui se joue chez Feydeau dans un décor circulaire hanté de quelques meubles ou d’objets hyper signifiants et numérotés (hommage à la précision maladive et mathématique des didascalies chez Feydeau, qui, ponctuellement, seront conservées pour être dites par les comédiens). Comme un manège fou, sans âge et sans âme, loin de toute sociologie. Une boite à musique infernale…

 

Cette année encore, et pour la dernière pièce du festival 2012, la compagnie Alicante promet de nous faire rire et de nous faire aimer l’Amour. Rendez-vous à partir de 21h, pour un spectacle qui aura lieu dans la cour du château sous la voute céleste et face à la bâtisse médiévale éclairée, à 21h30.