Programme du Festival : du 29 juillet au 13 Août 2015

Mercredi 29 Juillet : Les Noces de sang, de Fédérico Garcia Lorca par la compagnie Miressance

Jeudi 30 Juillet : Les Noces de sang, de Fédérico Garcia Lorca par la compagnie Miressance

Samedi 1er Août : La nuit des Reines, de Michel Heim par la compagnie Soléluna

Lundi 3 Août : Les irrévérencieux, par la compagnie les Asphodèles

Mardi 4 Août : Don Juan, de Molière par la compagnie les Asphodèles

Samedi 8 Août : Les Enfants de Noé, par la compagnie graines de troubadours

Lundi 10 Août : Ciel! Nos maris, par la compagnie Deux croches Rondes

Mardi 11 Août : Bec et ongles volent dans les plumes,, par la compagnie Deux croches Rondes

Mercredi 12 Août : La cuisine des Anges, d'Albert Husson, par la compagnie Quercy Productions

Jeudi 13 Août : Le Roman de Renart, par la compagnie Quercy Productions

 

SPÉCIAL JEUNE PUBLIC/ FAMILLES : Mercredi 5, Jeudi 6 et vendredi 7 Août à 10h, 15h et 17h : Le Loup Garou de Montaigut, création originale de Jean-Marc Biolley, conteur professionnel pour le festival de Montaigut. Il sera accompagné d'une danseuse avec le feu. Conte itinérant autour du château. Les enfants peuvent se costumer en princesse et chevalier pendant le conte. 


Mercredi 29 et jeudi 30 Juillet : Les noces de sang, Cie Miressance

21h30

TOUT PUBLIC - DURÉE : 1H30 - CRÉATION 2015

 

 

Le tragique compte à rebours peut commencer.


Inspiré d'un fait divers datant de 1928, la pièce « Bodas de sangre » (noces de sang) fut écrite par Federico Garcia Lorca en 1931 et joué pour la première fois en 1933.

Le texte original « Bodas de sangre » de Federico Garcia Lorca a été traduit pour la Compagnie Miressance par Antonio Cruz Roberto puis réécrit par Elisabeth Chastagnier pour une adaptation théâtrale plus conforme au parti pris de mise en scène.

Le metteur en scène a voulu :

 

-         une mise en espace épurée,

-         un décor tout en lumière,

-         des couleurs douces et fantasmagoriques,

-         un jeu de comédien tout en force et en nuance,

-         une musique originale,

-         des chants poétiques et émouvants,

 pour sublimer une mise en scène qui laisse intégralement la place aux sentiments et aux émotions que transmettent les personnages de cette œuvre.


Résumé de la pièce: L'histoire prend sa source dans la chaleur écrasante de la rude Espagne pétrie de conventions. La femme, non encore émancipée, y tient fermement sa place de mère et d'épouse attendant patiemment le retour de son homme. Haine des clans, poids des traditions, désirs étouffés,... Tant de frustrations qui ne demandent qu'à s'exprimer...


Samedi 1er Août : La nuit des reines, Cie Soléluna

21h30

TOUT PUBLIC - DURÉE : 1H20 - CRÉATION 2015

La nuit des reines, où comment Henri III a viré sa cuti ! Comédie pseudo-historique en vers de Michel Heim


Intention du metteur en scène : La mise en scène que j’envisage devra servir et illustrer le texte sans déviances extravagantes, l’imagination ne doit pas être gloutonne mais généreuse et souriante. Donc nous mêlerons l’historique et le rire, hier et aujourd’hui, avec un seul désir : divertir le plus intelligemment possible le public.
Pierre Bianco


 

Michel Heim , auteur de la pièce, débute au théâtre dans la compagnie Les Caramels Fous. Comédien et chanteur il écrit pour la célèbre troupe de gays militants une dizaine de spectacles musicaux cocasses et débridés, dont Les Dindes galantes qui obtient un Molière du Théâtre Privé en 2006.
Auteur d’une vingtaine de comédies pastiches, pseudo-littéraires ou historiques, il excelle en virtuose du détournement, poussant l’art du stéréotype pour en révéler les dessous plus complexes, plus humains.

 

Résumé de la pièce : Catherine de Médicis, reine impitoyable, rêve que son fils préféré Henri III épouse Élisabeth Ière d’Angleterre, toujours célibataire bien que fort avancée en âge. Hormis une liaison incestueuse avec la Reine Margot, sa sœur, Henri n’a guère d’expérience avec les femmes. Bien que bon fils obéissant, il essayera – mais en vain – d’éviter ce mariage avec celle qu’on appelle la « reine vierge », celle-ci n’étant pas du tout de son goût !



Lundi 3 Août : Les Irrévérencieux, Cie les Asphodèles

TOUT PUBLIC - DURÉE : 1H20 - CRÉATION 2013

 

 

Commedia dell’arte / Danse Hip hop / Human Beatbox


Les Irrévérencieux c’est la rencontre de la commedia dell’arte avec la danse hip hop et le human beatbox. Une création originale dans laquelle les comédiens s’approprient l’essence de ces disciplines urbaines et populaires comme un écho à la modernité. Une fusion des genres et des origines pour mieux questionner notre quotidien.

« Qu’est-ce qu'une vie sans projet, sans ambition, sans rêve ? »

M. Pantalone, aujourd’hui à la recherche d’un projet de vie, rencontre le Duc Orlando qui lui vend les fondements d’un monde nouveau basé sur l’ordre, le plaisir éphémère, la consommation illusoire. L’accord est conclu à la condition qu’une des filles de M. Pantalone épouse le Duc Orlando.

Un conte moderne où se côtoient une fée-sorcière, une forêt magique, l’affirmation des femmes, la puissance du rêve, la force d’un capitaine de banlieue et la multiculturalité… 

Avec cette nouvelle aventure artistique, la Compagnie du Théâtre des Asphodèles réinterroge la commedia dell’arte dans ce qu’elle a de plus contemporain : une forme de théâtre issue de la rue, populaire, divertissante, s’appuyant sur un canevas tout en laissant place à l’improvisation et à l’interaction avec le public.
Les comédiens jonglent avec les techniques pour les modeler, les renouveler, les remettre au goût du jour. La rencontre avec la culture Hip hop, actuelle et revendicatrice, se pose comme écho spontané d’une commedia dell’arte d'aujourd’hui ; le théâtre, la danse et le human beatbox fusionnent ainsi sur le plateau pour laisser place à l’énergie, au rythme et aux rires.



Mardi 4 Août : Dom Juan 2.0, de Molière, Cie les Asphodèles

21h30

TOUT PUBLIC - 1H30 - CRÉATION : 2007

Parce qu’à l’opposé du drame et du désespoir il y a aussi le rire et la poésie…


Voici un Dom Juan 2.0 coloré, virevoltant, extravagant et actuel ! 
Embarquez aux côtés des comédiens de la compagnie des Asphodèles, qui redécouvrent avec vous cette pièce de Molière, une des plus controversées de l’époque et pourtant si frappante de pertinence aujourd’hui.
Laissez-vous séduire par le talent et l’énergie de ces sept acteurs, sept personnalités marquantes dans leurs différences et leurs contradictions.


Résumé de la pièce : Dom Juan ou le Festin de Pierre (titre original) est publié en 1682 par Molière. La pièce met en scène Dom Juan Tenorio, libertin grand amateur de femmes, et son valet, Sganarelle, homme couard, gourmand et amateur de disputes intellectuelles.

Provocateur impénitent, Dom Juan n'échappera pas à la vengeance du Ciel, qui le châtiera par le bras d'une statue de pierre.

 

"Dom Juan n'est pas qu'un séducteur, il représente à mes yeux une révolte envers une société régie par la morale et la religion." L. franceschi, le metteur en scène.

 

Le metteur en scène a choisi de montrer un Dom Juan moderne (2.0) en donnant aux acteurs plusieurs rôles et en les laissant montrer l'homme derrière le comédien. 

Une fois le masque tombé, que reste-t-il des rapports humains, sincères et spontanés ? la vie de groupe, les espiègleries, les doutes, les coups de gueules, la troupe dévoilera plus qu'un simple texte.

 

En s’appuyant sur leur personnalité propre et la maîtrise des rôles qu’ils interprètent avec autant de profondeur que de légèreté, les comédiens prennent possession du plateau pour créer un véritable dialogue avec le public. Un rapport ludique s’établit et introduit une idée de théâtre au présent.

 


Mercredi 5, jeudi 6 et vendredi 7 Août :

Le loup garou de Montaigut

 10h30 - 15h et 17h

PUBLIC : enfants et familles - 1H - création : 2015

Conte ITINÉRANT autour du château avec une danseuse avec le feu

Un spectacle sur mesure pour les plus jeunes qui vont enfin tout savoir sur ce seigneur du château qui, la nuit tombée, se transforme en loup garou...  

Les contes de compère Rapatou :

un personnage vif et facétieux vient raconter les histoires qui se trament dans la montagne. Loup, chèvre et grenouille, ours et fourmis ont tous un grain de folie.

 

Des histoires à faire peur ...ou à faire rire !


Samedi 8 Août : Les enfants de Noé

 21h30

PUBLIC : à partir de 10 ans - 1H30 - création : 2014

Réalisé par une troupe de 8 comédiens, ce spectacle conté avec son et lumière vous fera voyager dans le temps, à la découverte de nos racines. 

Ecriture et mise en scène : J-M Biolley

A la fin de son périple, Noé et son arche s’échouent dans nos belles Pyrénées.

C’est à travers le regard de Noé que nous verrons s’écouler l’histoire de notre pays et de sa frontière avec l'Espagne. Ici, l'amour côtoie la terreur, l’humour la bêtise, et le courage le désespoir.

Des histoires d’hommes et de femmes, épris de liberté, et qui vont tour à tour vivre des aventures hors du commun sous le regard bienveillant de Noé sur ses enfants.



Légende photo : Audrey symbolise avec les feus, l’âme de Noé.


Lundi 10 Août : Opérette : Ciel! Nos maris! Cie les 2 croches rondes

 21H30

OPÉRETTE LÉGÈRE  - 1H30 - CRÉATION : 2015

 

Ciel ! Nos maris ! c'est "scènes de ménages" à la mode Belle Epoque : Caucasse et léger.

Un spectacle rythmé, moderne, élégant et débridé.



Sur le plateau, 4 chanteurs-comédiens et une pianiste.

Le décor esquisse un élégant boudoir et le spectateur découvre, par le trou de la serrure, le quotidien de couples fraîchement mariés. "Ciel ! Nos maris !", c'est "Scènes de ménages"  à la mode Belle Époque !



Le spectacle naît de la rencontre de l'opérette et du vaudeville, autour de deux auteurs incontournables, deux maîtres de l'humour réunis : Offenbach et FeydeauDeux pièces en un acte, "Un bain de ménage" et "Un mari à la porte", pour un spectacle rythmé, moderne, élégant et débridé.


Comédie, imbroglios, quiproquos et situations catastrophes, incontournables du genre, sont au rendez-vous : un bain qui refroidit dans l'entrée, une servante pas futée et un coureur de jupons, un homme qui tombe d'une cheminée en pleine noce, voici les ingrédients de "Ciel ! Nos maris !"

Une coproduction ATC Théâtre de Saint-Maur


Mardi 11 Août : Bec et ongles volent dans les plumes, Cie les 2 croches rondes

 21H30

DUO CHANSONS FRANCAISES  - CRÉATION : 2014

 

Un duo féminin, avec un univers foisonnant, qui évolue sur le fil entre élégance et polissonnerie. Un son frais, exigeant, entraînant, du jazzy sensuel au classique, en passant par le cabaret.

Ce duo naissant d’une complémentarité et complicité forte est composé de Sarah Bloch (au chant) et Charlotte Gauthier (au piano). Sarah écrit les textes et les mélodies, Charlotte peint l'harmonie et dessine les rythmes.


« Pourquoi faire le choix de la chanson au détriment du jazz, ou du jazz au détriment du classique ? »

Toutes deux se laisse toutes libertés et propose un bagage musical variés : mélodies changeantes, harmonies audacieuses, mélancolie, violence, ironie. Un répertoire de compositions originales, dans la tradition de la chanson française à texte.


Des influences musicales multiples, du jazzy sensuel au classique, en passant par le cabaret.

Le duo a consacré sa première année d'existence à la composition du set de 13 titres « Bec et Ongles volent dans les plumes ». Une plume ciselée, piquante, parfois drôle, parfois grinçante, qui dessine les déboires du quotidien ou nos angoisses enfouies. Bec et Ongles présentent des chansons à fredonner, un son frais, exigeant, entraînant, et un air impertinent qui vous pique, vous mord et vous chatouille là où ça fait du bien.

Clip officiel: Bec et Ongles - Pied de Nez


Mercredi 12 Août : La Cuisine des Anges d'Albert Husson, Cie Quercy Productions

 21H30

TOUT PUBLIC  - CRÉATION : 2015

 

Grand succès des années cinquante

"la cuisine des Anges" d'Albert Husson est donnée dans une nouvelle mise en scène de Patrick Ascargorta et interprétée par les comédiens de la Cie Quercy Productions. 

 

Dans la Guyane de 1895 à l’approche de Noël, trois bagnards  de l’ile du Diable,  Joseph, Albert et Jules effectuent des travaux dans le magasin dirigé par le brave Félix Ducotel. Les prisonniers se prennent de sympathie pour la famille Ducotel, tyrannisée par l’odieux Juste Trochard le propriétaire du magasin où travaille son cousin Félix. Le temps de Noël, les trois voleurs s’improvisent alors anges gardiens, avec des méthodes qui leur sont propres...


Une mise en scène réaliste qui emmène le spectateur bien loin de son quotidien, le temps d'une pose théâtrale. 


Jeudi 13 Août : Le Roman de Renart, Cie Quercy Productions

 21H30

TOUT PUBLIC  - CRÉATION : 2015

 

La troupe fait revivre le Roman de Renart: petits récits dénonçant la faim, la violence et la bêtise.


Renart dénonce à travers ses fabliaux la faim, la violence, la bêtise. Une mise en scène qui propose tout l'éventail de la ruse, d'amusantes plaisanteries et de tour les plus machiavéliques et permet huit siècles après son invention, de faire encore de Renart un personnage vivant et... actuel.

 

 « Le monde des animaux, miroir du monde humain, sert avant tout à critiquer celui-ci. »

Renart est un bandit qui tue pour se nourrir, et dupe les gens par la ruse. Au cours de ses aventures il rencontre Ysengrin le loup, Chantecler le coq, Tibert le chat, Pinte la poule et Hersent la louve, ainsi que bien d’autres. Tous ont une bonne raison de lui en vouloir.

Renart vole le jambon d’Ysengrin, tue poussette la fille de Pinte, trompe Hermeline la renarde avec la louve etc. Le larron s’en sort toujours jusqu’au jour où Noble le lion lui intente un procès.

Renart est condamné à mort, mais Fière la lionne lui offre une dernière chance.


Renart évite ainsi le pire et s’en sort une fois de plus au nez et à la barbe de tous ses ennemis…

Les anciennes éditions :

Festival 2014

Tiphaine Vetter, animatrice et guide au château nous présente : le festival, le spectacle de vendredi 8 "La farce de Maître Pathelin" et l'animation enfant "Il était une fois dans la forêt de Montaigut.

INTERVIEW DE RADIO SAINT AFFRIQUE POUR LE FESTIVAL DE THEATRE 2014

festival theatre Montaigut
article presse 2002
Festival de théâtre 2011
Article presse Midi-Libre 2011